Assurance Revenu Garanti: le ‘droit à l’oubli’ est désormais valable pour les personnes guéries d’un cancer

Partager
FacebookLinkedInInstagram
Deux ans après l’introduction du ‘droit à l’oubli’ pour l’assurance solde restant dû, le droit à l’oubli est désormais instauré pour toute nouvelle assurance revenu garanti pour les patients guéris d’un cancer. Un code de bonne conduite contraignant pour les entreprises d’assurances membres d’Assuralia est entré en vigueur le 1er février dernier. Les assureurs ne pourront plus prendre en compte un cancer guéri depuis plus de dix ans pour refuser une demande d’assurance revenu garanti ou appliquer une surprime.

L’extension du ‘droit à l’oubli’

Cela peut paraître étrange, mais ‘être oublié’ est aussi un droit dans notre pays. Il s'agit ici d' « oublier » une maladie chronique, telle que le cancer, dans le cadre de la souscription d'une police d'assurance. Ce droit à l'oubli existe depuis l’an dernier pour l'assurance solde restant dû; depuis le 1er février de cette année, il a été étendu à l'assurance revenu garanti.

Assuralia fait valoir que ce droit découle d'un code de conduite adopté en 2021 dans le secteur des assurances. Ce code stipule que "les affections cancéreuses ne peuvent plus constituer un motif d'exclusion ou une raison de surprime pour les assureurs si leur traitement a été mené à bien il y a plus de 10 ans, pour autant qu'un certain nombre de conditions soient remplies."

Coup de pouce pour les indépendants

C’est un soulagement pour les indépendants dont les possibilités en termes de revenus garantis sont limitées. En cas de maladie ou de problèmes médicaux, le remboursement qui leur est alloué par la caisse d'assurance maladie est relativement limité et les travailleurs indépendants qui ont été gravement malades par le passé risquent de se retrouver en difficulté financière.

Depuis le 1er février, ce n’est plus le cas, mais ils devront toujours mentionner la maladie sur le questionnaire médical. Depuis le 1er février, les employeurs peuvent également souscrire cette assurance pour leurs employés guéris depuis plus de 10 ans, d'une maladie grave ou chronique, comme le cancer.

vrouw rolstoel

Souscrivez votre assurance Revenu Garanti dès aujourd’hui!

À la demande d'Assuralia, une enquête* récente réalisée par Ipsos auprès de 1.000 Belges révèle que seul 1 Belge sur 10 dispose d'une assurance revenu garanti. En tant que travailleur indépendant, le risque que vous tombiez en incapacité de travail à un moment donné de votre carrière professionnelle est bien réel. Ne le sous-estimez pas car la contribution de l'assurance maladie sera, dans la plupart des cas, bien trop basse pour maintenir votre niveau de vie. L'assurance revenu garanti protège vos  revenus. Vous pouvez choisir le montant et la période d’incapacité que vous estimez pouvoir assumer seul.  La prime sera établie sur base de ces éléments.

 

EXEMPLE:
Christine est pharmacienne indépendante. Elle travaille souvent seule dans sa pharmacie et s’occupe de sa famille après ses journées de travail, elle souffre d'épuisement professionnel à l'âge de 45 ans. Son médecin généraliste la déclare inapte au travail. Elle compte alors sur son indemnité journalière versée par la mutuelle et qui ne s’élève qu’à 62,08 EUR. Heureusement, Christine a pensé à contracter une assurance Pharmarisk auprès de Curalia, avec une période de risque de 30 jours, ce qui signifie que son revenu antérieur est presque entièrement sécurisé.

Et vous, où en êtes-vous en matière d’assurance Revenu Garanti? 

Demandez votre devis ici ou contactez-nous en appelant le 02/735 80 55

*Chiffres basés sur un échantillon Ipsos de 2021.

Source: Assuralia