Revenu Garanti

Assurances
Pharmacien

L’assurance revenu garanti est destinée à couvrir la perte de revenus liée à une maladie ou à un accident. Pour les indépendants, cette assurance est indispensable et, pour les employés, ce n’est pas un luxe non plus!

Miniatuurvoorbeeld

Pharmarisk est une assurance collective Revenu Garanti de l’assureur Amma.

Pharmarisk garantit aux assurés le paiement d'une indemnité en cas d'invalidité due à une maladie ou à un accident. Cette assurance couvre la perte de revenus en cas d'incapacité de travail (pour cause de maladie ou d'accident) en comblant la différence entre les remboursements légaux de l'assurance maladie-invalidité légale -ceux-ci étant nettement inférieurs à ce que l'on attend généralement- et le revenu professionnel habituel de l'assuré.

La procédure d'acceptation ainsi que le système tarifaire d'Amma ont été simplifiés autant que possible. Le pharmacien peut choisir lui-même le montant à assurer.

Qui est assuré?

Tous les pharmaciens, les membres de leur famille domiciliés à la même adresse et le personnel de leurs officines peuvent souscrire Pharmarisk.

Les sociétés peuvent également souscrire cette assurance si l’assuré est un pharmacien employé.

Les seules conditions posées sont : avoir sa résidence habituelle en Belgique ; être âgé de moins de 56 ans; exercer une activité professionnelle et être accepté par l’assureur.

Que coûte l’assurance?

La prime à payer dépend de l’indemnité journalière à assurer et de l’âge à la souscription, sans distinction de sexe.

Qu’est-ce qui est assuré?

Pharmarisk garantit le paiement d’une compensation en cas d’incapacité totale, temporaire ou permanente. Cette rente permettra par exemple, au pharmacien indépendant ou à la société ayant souscrit à l’assurance, de rémunérer un remplaçant et de poursuivre l’activité de la pharmacie. Pour le pharmacien employé, la rente compensera la différence de revenus à un moment où, notamment en raison de son invalidité, ses besoins financiers seront accrus.

Pharmarisk intervient sur base de l’incapacité économique et non de l’incapacité physiologique. Dès que l’invalidité atteint 67%, l’incapacité de travail est reconnue comme totale. Pharmarisk n’intervient qu’en cas d’invalidité totale parce que, pour un pharmacien, l’incidence d’une incapacité partielle est peu importante et la prime pour couvrir l’incapacité partielle est élevée. Moyennant une surprime il est cependant possible d’assurer le paiement d’une compensation pour une invalidité à partir de 25%.

Si l’incapacité est la suite :

- de troubles psychiques dont le diagnostic repose sur des signes physiologiques objectifs constatés par un médecin psychiatre légalement autorisé à pratiquer en Belgique ;
- de fybromyalgie dont le diagnostic repose sur des signes physiologiques objectifs constatés par un médecin spécialiste légalement autorisé à pratiquer en Belgique et spécialisé dans ce domaine ;
- d’un syndrome de fatigue chronique dont le diagnostic repose sur des signes physiologiques objectifs constatés par un centre de référence reconnu en Belgique.

Les prestations ne sont dues que durant une période cumulée de 2 ans sur toute la durée de la garantie et après application d’un délai d’attente de 18 mois et d’un délai de carence de 180 jours, pour autant que l’assuré se trouve en incapacité de travail totale. La couverture est valable au cours de la vie professionnelle et de la vie privée de l’assuré.

Qu’est-ce qui n’est pas assuré?

Pour une liste complète, consultez les conditions générales.

Les incapacités de travail:

- imputables aux conséquences ou complications d’une affection préexistante exclue;
- à la suite d’une maladie provoquée partiellement ou entièrement par une consommation excessive systématique d’alcool, de drogues ou de médicaments;
- résultant d’une tentative de suicide de l’assuré ou de toute mutilation volontaire;
- résultant de troubles mentaux, affections psychiques ou maladies nerveuses sans signes physiologiques objectifs constatés;
- résultant d’un traitement de fécondité.

Demandez votre devis via info@curalia.be ou via le lien ci-dessous.

Les plaintes peuvent être introduites auprès de Curalia, Compliance Officer, Rue des Deux Eglises 33 à 1000 Bruxelles ou plaintes@curalia.be. Si la solution proposée par Curalia ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez soumettre votre plainte à l’Ombudsman des Assurances, Square de Meeûs 35 à Bruxelles ou www.ombudsman.as.

Le droit belge et les dispositions contraignantes de la Loi du 4 avril 2014 relative aux assurances et des divers arrêtés d’exécution sont d’application à la police. Les dispositions non contraignantes sont également applicables, sauf lorsque les Conditions Générales ou l'Attestation d'assurance y dérogent. Tous les litiges en rapport avec cette police et les garanties choisies relèvent de la compétence exclusive des tribunaux belges.