Statut Inami: évaluation et informations complémentaires au menu

man-kind-vleugels
La semaine dernière, l’INAMI a envoyé aux pharmaciens l’évaluation qu’il a faite de leurs prestations en 2020 ainsi que le montant de la prime statut INAMI à laquelle ils auraient droit pour cette année.

Pour l’attribution de la prime, l’INAMI a tenu compte de la diminution du seuil d’activité décidée par le gouvernement pour tenir compte de l’impact du Covid, à savoir 5% de diminution pour les pharmaciens.

Pour certains, la prime annoncée est nulle ou bien inférieure à ce qu’ils attendaient. Pourquoi? Parce que les informations recueillies par l’INAMI pour l’évaluation sont parfois incomplètes ou erronées.  Ces prestataires de soins ont intérêt à compléter/corriger ces données pour recevoir la prime à laquelle leur activité leur donne droit.  Cela doit être fait pour le 31 août au plus tard!

Nous invitons les 6000 membres de Curalia qui nous ont donné un mandat électronique (CSAM), à nous transmettre par mail les informations complémentaires nécessaires (déclarations d’activité, attestations mutuelle, factures,…). Nous nous chargerons de compléter leur dossier auprès de l’INAMI avec ces éléments.

C’est le cas des pharmaciens indépendants non titulaires, mais aussi par exemple de certains pharmaciens hospitaliers dont l’INAMI n’a pas récupéré les données d’activité pour 2020.

Pour 2020, nous avons aussi constaté qu’un certain nombre de périodes d’incapacité de travail n’ont pas été prises en compte par l’INAMI. C’est sans doute lié à la hausse des dossiers de ce type l’an passé. Une raison de plus de vérifier si la prime qui vous a été accordée tient compte de ce type d’élément.

Curalia a aussi introduit auprès de l’INAMI une demande pour que les périodes de chômage force majeure Covid soient prises en compte. Pour les pharmaciens des officines fortement impactées par le confinement et les mesures de restrictions, ces périodes ont parfois été longues. Ils ont déjà été pénalisés de ce fait là, Il nous semblait injuste qu’ils le soient une seconde fois pour leur statut INAMI. 

Vous ne nous avez pas encore accordé de mandat? Il n’est pas trop tard, vous pouvez encore le faire. Cela nous permettra de disposer des informations utiles et nécessaires afin de suivre votre dossier et de défendre au mieux vos intérêts.