Cet hiver, pensons « sobriété énergétique »

Partager
FacebookLinkedInInstagram
La sobriété énergétique, nous en avons tous pris conscience ces derniers mois. Les coûts de l’électricité ne cessent de grimper et l’heure est à l’économie d’énergie.
Entre gaspillages, suréquipement et manque d’entretien, sachez qu’il y a des réflexes efficaces qui auront un effet immédiat sur votre facture.
Voici quelques gestes qui vous aideront à réduire votre facture d’énergie cet hiver.

Attention à la consommation en veille

Des chargeurs qu'on laisse branchés, des appareils qui restent allumés en permanence, des transformateurs qui chauffent, autant de consommations inutiles d’électricité.

Une directive européenne limite la consommation de veille des principaux appareils (télévision, ordinateur…), mais on oublie souvent les périphériques associés à ces appareils : décodeur, imprimante, disque dur… Bref, il ne s’agit pas seulement de la télévision, des consoles de jeux, des ordinateurs, auxquels tout le monde pense mais il faut savoir que votre cafetière, votre four à micro-ondes, votre grille-pain et le gros électroménager sont aussi responsables de « consommations fantômes ».

Pensez à les arrêter et à les débrancher lorsque vous ne les utilisez pas. Pour vous simplifier la vie, branchez ces appareils sur des multiprises qui permettent de brancher plusieurs appareils et de les éteindre tous en même temps. Encore plus simple, optez pour des prises « intelligentes », qui détectent les appareils restés en veille et les arrêtent automatiquement.

Pour vos appareils électroniques (tablettes, ordinateurs), il est possible dérègler leurs paramètres afin qu’ils s’éteignent systématiquement au bout d’un temps établi.

Bon à savoir: Éteindre les veilles peut vous permettre d’économiser jusqu’à 15% de la facture d’électricité (hors chauffage et eau chaude).

Choisissez des électroménagers peu énergivores

Les gros appareils électroménagers (machine à laver, lave-vaisselle, frigo…) consomment chacun entre 150 et 560 kWh/an. Avant d’acheter, réfléchissez bien pour choisir l’appareil le plus adapté à vos habitudes. Inutile d’acheter un lave-linge de grande capacité pour un couple qui lessive deux fois par semaine! Une fois en magasin, pour comparer les appareils, n’oubliez pas de consulter l’étiquette énergie,  elle renseigne notamment la classe énergétique et la consommation d’électricité en kWh par an.

energie label

Saviez-vous que le sèche-linge est un des appareils les plus énergivore? 

Si vous ne pouvez pas vous en passer car vous n’avez pas d’espace à l’extérieur ou à l’intérieur pour faire sécher votre linge naturellement, optez pour un sèche-linge s’arrêtant automatiquement lorsque votre linge est sec. Et, si vous en faites un usage intensif, optez pour un sèche-linge avec pompe à chaleur. Il est plus cher à l’achat mais consomme deux à trois fois moins que les autres.

Les petits électroménagers ont une consommation plus faible mais on peut aussi viser les plus économes au moment de l’achat. L’étiquette énergie est par exemple présente sur les aspirateurs et les fabricants doivent désormais indiquer le classement énergétique des appareils électriques qu’ils produisent. Faites le bon choix en sachant, par exemple, qu’un appareil classé A consomme entre un tiers et deux tiers d’énergie en moins qu’un appareil classé D.

Les économies ne sont pas négligeables et la différence de prix est vite compensée par la réduction de votre facture d’électricité.

Privilégiez le programme « Eco » du lave-linge et du lave-vaisselle

Pour les machines à laver, sèche-linge et lave-vaisselle par exemple, la consommation d’énergie (et d’eau) sont très variables d’un programme à l’autre.

Le programme « Eco » permet d’économiser de l’eau et de l’énergie même si la durée du cycle est plus élevée. Le temps de trempage et le lavage est plus long mais l’eau est moins chauffée. Or, c’est le chauffage de l’eau qui consomme le plus d’électricité.

Attention: ne confondez cependant pas le programme « Eco » avec le programme rapide.

Laver sa vaisselle à 50°C ou avec le programme Eco consomme jusqu'à 45% moins d'électricité qu'un programme intensif.

Saviez-vous qu’en utilisant le programme Eco pour laver le linge, vous pouvez économiser 15% d'électricité. Et en choisissant le programme 30°C, plus de 50% d'électricité.

Attention: il est cependant recommandé de faire fonctionner votre lave-linge de temps en temps avec un programme haute température pour éviter que le tuyau d'évacuation et le tambour ne s'encrassent.

Utilisez moins d’eau chaude

L’eau chaude est le deuxième poste de consommation d’énergie dans un logement, même s'il est loin derrière le chauffage. Quand on utilise un chauffe-eau électrique pour la salle de bains, on double purement et simplement sa consommation d’électricité, à moins que ce ne soit un chauffe-eau thermodynamique!

Isolez là où c’est possible

Alors que le chauffage représente 65 à 75% de la consommation d'énergie des ménages, il est essentiel d'éviter autant que possible les déperditions de chaleur du logement. Pour diminuer les besoins de chauffage (et réduire donc les factures!) tout en gagnant en confort, la seule solution est de vivre dans un logement bien isolé.
La chaleur s'échappe principalement par le toit mais aussi par les murs, les planchers bas et les fenêtres.

Chauffez intelligemment

Quel que soit le système de chauffage installé, la manière de l’utiliser est importante pour éviter les gaspillages.
Pour réduire votre facture d’électricité, installez une régulation et une programmation du chauffage permettant de ne pas chauffer inutilement votre logement lorsque vous êtes absent. Pour économiser jusqu’à 25% d’énergie et bien gérer le chauffage central, l’idéal est d’être équipé d’un thermostat et de vannes thermostatiques. Avec ces deux éléments, on maîtrise la température dans chaque pièce de manière à équilibrer parfaitement confort et économies. À Bruxelles, il y a même des primes pour leur installation.

De plus, grâce à la programmation et à la régulation, vous pouvez adapter et anticiper vos besoins de chauffage. Certains systèmes connectés vous permettent même d'agir à distance.

verwarming

Baissez le chauffage en cas d’absence et conservez la chaleur à l’intérieur.

Inutile de chauffer les pièces à la même température que si vous étiez là. Lors d’une absence pour la journée, baisser de quelques degrés la température de votre logement. Si vous vous absentez quelques jours, pensez à mettre votre système de chauffage en position hors gel.

Surveillez votre consommation et faites des économies d’électricité en cuisinant

  • Préférez votre bouilloire pour faire bouillir de l’eau, plutôt qu’une casserole ou le four à micro-ondes.
  • Optez pour des plaques de cuisson à induction plutôt que des plaques vitrocéramiques ou que des plaques électriques traditionnelles : elles permettent de réaliser des économies d’électricité variant de 30 à 50% ;
  • Misez sur l’inertie des appareils de cuisson : éteignez votre four ou votre plaque de cuisson avant la fin de la cuisson. Le temps qu’il ou elle refroidisse, votre plat sera cuit.
  • Réchauffez au four à micro-ondes plutôt qu’au four traditionnel. Si vous n’avez pas de four à micro-ondes, sachez que les fours à chaleur tournante sont plus économes en électricité.

Optimaliser votre consommation d’énergie pour alléger vos factures d’énergie est primordial!
Et votre assurance habitation, y avez-vous pensé? Nous pouvons certainement vous aider à l’optimaliser aussi.
Contactez-nous! En fonction de votre situation, nous vous accompagnerons et vous proposerons la solution adaptée à vos besoins.

Source:
www.ecoconso.be
particuliers.engie.fr