Skip to main content

5 June 2019

Que perdrez-vous en prenant une retraite anticipée?

En Belgique, l’âge légal de la pension pour les indépendants et les salariés est fixé à 65 ans.

Il est toutefois possible d’anticiper sa retraite. En règle générale, pour l’administration des pensions, vous avez droit à une pension complète pour autant que vous ayez une carrière complète de 45 ans. 
C’est vous qui décidez de prendre ou non une retraite anticipée. 
Quel en serait l’impact sur le montant de votre pension?

Retraite anticipée
Sous certaines conditions, vous pouvez prendre votre retraite anticipée avant d'atteindre l'âge légal de la pension. En 2019, vous pouvez demander une pension anticipée à partir de 63 ans pour autant que vous prouviez une carrière de 42 ans mais d’un point de vue financier cela n’est pas sans conséquence.  
Pour chaque année de travail en moins, votre pension sera réduite d’1/45ième. Si, par exemple, vous cessez de travailler après 42 ans de service, votre rente sera réduite de 3/45ième.  Cette réduction peut avoir un impact important pour les travailleurs indépendants vu que leur pension légale est déjà moindre. 

Retraite anticipée du travail
Vous n’avez toutefois pas à attendre l’âge légal de la pension ni même l’âge limite pour une retraite anticipée pour cesser de travailler. Mais sachez qu’il y a un revers à la médaille et que cela comporte quelques inconvénients financiers dont notamment un montant de pension inférieur mais pas que cela. 
Résultat? D’abord, vous devrez combler une période plus longue sans revenu par une pension moindre puisque vous l’avez demandée avant 65 ans. De plus, vous ne pouvez plus épargner pour votre pension complémentaire et vous payez plus d'impôts sur le capital final de votre contrat pension complémentaire. Si vous travaillez encore en tant que salarié à 65 ans, vous ne payez des impôts que sur 80% du capital de votre contrat pension complémentaire (INAMI). Si vous prenez une retraite anticipée, vous payez des impôts sur 100% du capital. 
Si vous êtes indépendant avec une PLCI (éventuellement alimentée aussi par l’INAMI) vous ne payerez des impôts que sur 80% du montant de votre capital pension complémentaire si vous êtes toujours actif à l’âge de 65 ans. Dans ce cas, vous payez des impôts sur un montant fictif de pension égal à 5% de 80% du capital de votre contrat, et ce pour une période de 10 ans. Si vous n'êtes plus actif à l'âge de 65 ans, vous payez aussi des impôts sur un montant fictif de pension mais calculé sur 100% de ce capital. Si vous touchez votre pension et que vous recevez votre capital avant 65 ans, vous payez aussi des impôts sur un montant fictive de pension mais pendant une période de 13 ans. 
En conclusion: vous toucherez plus si vous êtes encore actif à l'âge de 65 ans.

Conclusion
Réfléchissez bien avant de décider de prendre une retraite anticipée ou de cesser de travailler plus tôt. Bien sûr, c'est souhaitable, voire inévitable dans certains cas, mais tenez compte du capital que vous avez épargné jusqu'à cette date afin de maintenir votre niveau de vie, surtout si vous êtes indépendant. Afin de constituer au mieux votre pension, Curalia a développé ‘Optimum Pension’. Il s'agit d'un outil en ligne qui vous aide à calculer ce que vous gagnez en épargnant pour votre pension complémentaire et vous indique les avantages fiscaux. Cliquez ici pour utiliser l'outil.  

Nouvelles liées