Pension Complémentaire Kinésithérapeute (PLCI)

Constitution Pension
Kinésithérapeute

Pour les kinésithérapeutes, la Pension Complémentaire (PLCI) est le moyen fiscalement le plus intéressant de se constituer un capital pension.

 

Miniatuurvoorbeeld

Souvent confondue avec l’épargne pension, cette forme de constitution de pension est nettement plus avantageuse et totalement différente :

  • Montant maximum supérieur : 3800,01
  • Pour un contrat sans solidarité, le montant maximal déductible est de 3.302,78 EUR
  • Avantage fiscal nettement plus élevé : 48% ou même 53 à 54% versus 30 (ou 25)%
  • Mention du montant versé à un autre code de la déclaration fiscale que celui utilisé pour l’épargne pension (code 1361 ou 2361 cadre X) :                         
         -code 1257 ou 2257 (cadre IV) pour un kinésithérapeute employé
         -code 1656 ou 2656 (cadre XIX) pour un kinésithérapeute indépendant
  • Extension de la protection sociale pendant l’activité professionnelle avec la Pension Complémentaire, protection limitée à la pension avec l’épargne pension.

Quelle que soit votre domaine d’activité, même si vous n’avez pas droit au statut INAMI, votre qualité de Kinésithérapeute inscrit à l’INAMI, et n’ayant pas refusé la convention si vous êtes employé, suffit pour vous permettre d’utiliser la Pension Complémentaire pour booster votre capital pension.
Le principe : vous pouvez épargner et déduire de vos revenus 9,4% du montant des revenus sur lesquels sont calculées vos cotisations sociales. Les modalités d’application tiennent compte des spécificités des différents statuts (employé, indépendant, …).

Pour connaitre l’ordre dans lequel vous devez utiliser les différents types de contrats à objectif pension pour maximaliser votre avantage fiscal, faites appel à OPTIMUM PENSION, votre assistant en pension complémentaire.